70 années de catastrophe palestinienne – Le point de vue juif

Une catastrophe de 70 années

Nous nous approchons maintenant du 70ème anniversaire de la création de l’État d’Israël. 70 années d’occupation de la Palestine, 70 années de meurtres et de cruauté, 70 années d’une «Nakba», d’une catastrophe et d’un désastre, 70 années de destruction de la paix et de l’harmonie qui régnaient en Palestine entre tous ses habitants, 70 années de violation des principes du judaïsme et 70 années de rébellion contre le Tout-Puissant.
Les atrocités continuelles d’Israël:

Nous avons récemment été témoins des atrocités perpétrées contre des protestataires palestiniens aux frontières de Gaza, qui manifestaient pacifiquement leur résistance, leur opposition contre le régime sioniste. Un grand nombre d’entre eux a été tué et un nombre encore plus grand a été blessé. Nous avons, en plus, été témoins de la propagande massive des sionistes pour forcer les pays du monde à reconnaître Jérusalem en tant que capitale de l’État d’Israël.

L’opposition juive

Dans le monde entier les juifs se joignent aux protestations internationales contre ces décennies d’occupation et dénoncent ces atrocités, qui se poursuivent jusqu’à ce jour. Nous expliquons sans cesse, encore et encore, que toutes les positions qu’Israël défend sont erronées, maléfiques et criminelles et constituent une violation de la loi juive. Nous, juifs, nous nous sentons très mal à l’aise puisque tous ces crimes sont supposément commis au nom de la communauté juive mondiale.

La foi juive fondamentale interdit aux juifs de créer un pays souverain qui leur soit propre. Nous vivons en exil en raison d’un commandement divin, que le Tout Puissant a décrété, et qui exige que nous soyons de loyaux citoyens des pays où nous habitons. Il est totalement interdit de tuer, de voler, d’occuper un pays appartenant à d’autres, ou d’opprimer tout un peuple selon la religion juive.

Israël NE REPRESENTE PAS les juifs

Malgré toutes les tentatives des sionistes de se draper dans la religion juive, d’utiliser des symboles juifs, de se faire passer pour des juifs et de se présenter comme sauveurs de la communauté juive, les juifs, dans le monde entier, disent : NON! L’État d’Israël n’est pas un État juif, et il ne l’a jamais été. Le sionisme, philosophie qui a proposé la création de l’État d’Israël, est une déformation du judaïsme transformant la religion en un nationalisme, en un mouvement politique, en un régime qui viole toutes et chacune des lois de la religion juive, et qui essaie d’arracher la religion des grandes masses de la communauté juive.
Les rabbins authentiques se sont toujours opposés au sionisme, et, jusqu’aujourd’hui, dans le monde entier, un grand nombre de juifs sont non seulement en désaccord avec l’État d’Israël, mais s’y opposent publiquement. L’État d’Israël ne peut pas représenter et ne représente pas la communauté juive mondiale ou la Sainte Torah, la religion juive. En aucun cas, cet État parle au nom des juifs du monde entier ou même au nom des juifs qui vivent en Terre Sainte.

L’État d’Israël est illégitime et criminel, il constitue une rébellion contre le Tout-Puissant et une violation de la religion juive. C’est une «Nakba», une catastrophe pour le peuple palestinien ET c’est un désastre pour la communauté juive.

L’oppression des juifs en Israël

Les Palestiniens ne sont pas les seuls à souffrir sous l’État d’Israël : la communauté juive souffre également sous ce régime. En ce moment même, des jeunes filles et des garçons juifs sont arrêtés, battus et forcés à servir dans une armée dans laquelle ils ne croient pas, et les personnes qui appuient ces jeunes et qui protestent sont attaqués violemment par la police israélienne. De plus nous devons rappeler que les juifs vivaient en paix avec leurs voisins musulmans en Palestine et dans tant d’autres pays musulmans. Malheureusement, cette paix a été détruite avec l’invention du sionisme et la création de l’État d’Israël.

La Palestine doit être totalement libre

Les juifs du monde entier sont préoccupés par le sort du peuple palestinien qui souffre, de la communauté juive qui est en danger en Terre Sainte et de la religion juive qui est si terriblement profanée dans cet État d’Israël. Nous soutenons une Palestine totalement libre. Nous exigeons que tous les droits soient restitués au peuple palestinien. Nous déclarons clairement que les juifs seraient beaucoup plus en sécurité et que la religion juive serait bien mieux préservée sous une administration palestinienne en Terre Sainte, plutôt que sous l’État illégitime et destructeur d’Israël.

Jérusalem en tant que capitale d’Israël

Après 70 années d’occupation brutale, la «Nakba» palestinienne vient d’atteindre un nouveau niveau d’infamie avec la reconnaissance par les États-Unis Jérusalem en tant que capitale de l’État d’Israël, et le projet d’y déplacer l’ambassade étasunienne. Nous sommes très préoccupés par les dangers que cela pourrait entrainer au niveau mondial, et nous prions humblement le président Trump de reconsidérer son projet, pour le bien de toutes les parties concernées. Nous aimerions qu’il comprenne que la véritable communauté juive ne reconnaîtra jamais Israël comme État légitime, et que, par conséquent, nous ne pouvons pas reconnaître Jérusalem comme sa capitale. L’État d’Israël n’est pas un bienfait pour la communauté juive, et la reconnaissance de Jérusalem en tant que capitale de l’État d’Israël ne l’est certainement pas.

La propagande des sionistes et leurs mesures d’intimidation des pays pour appuyer leur État d’Israël ne sont pas un bienfait pour les juifs. Elles engendrent au contraire de l’antisémitisme et de la haine contre les juifs. Les sionistes utilisent ces mesures délibérément pour nous entraîner dans leur conflit afin de promouvoir leurs propres intérêts.
L’utilisation malhonnête du nom des juifs

Nous dénonçons l’utilisation malhonnête de l’identité juive par les sionistes au service de leurs motivations politiques, et nous rejetons chacune de leurs allégations concernant le judaïsme ou la communauté juive. Leur utilisation du nom “Israël” est criminelle et nous exigeons qu’ils cessent de s’en servir.

Distinguer le judaïsme du sionisme

Nous admirons les gens vertueux à travers le monde, profanes et politiciens, qui se souviennent des faits et comprennent qu’il faut distinguer le judaïsme, qui est une religion, du sionisme, qui est un mouvement politique. Il importe de comprendre la différence qui existe entre la communauté juive, c’est-à-dire les gens du Livre, les gens qui pratiquent la religion juive, et les sionistes, qui soutiennent cet État politique qu’est Israël.

La solution

Nous prions pour le démantèlement rapide et total de cet État d’Israël. Nous espérons que cela se fera pacifiquement, sans autres souffrances pour les personnes concernées. Et nous espérons fortement qu’une fois que cet obstacle à la paix, ce mouvement qu’est le sionisme, cet État d’Israël, ne seront plus au pouvoir, nous, les personnes et les peuples de tous les horizons pourrons de nouveau vivre en paix en Terre Sainte comme nous l’avons fait par le passé.

Je conclus ceci par la prière que nous disons sur les grandes fêtes juives: «Puissions-nous mériter de voir le jour où le Tout-Puissant règnera sur l’univers entier, où Sa gloire sera révélée et où toute méchanceté prendra fin, avec la venue du Messie, bientôt, dans notre vie. Amen.»

cliquez lièvre pour voir ceci sous forme de brochure

guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments